• Bibliothèques,
  • Ressources documentaires,
  • Sciences sociales,

Festival de Cannes 2021. La sélection russe.

Publié le 2 juillet 2021 Mis à jour le 6 juillet 2021
VIgnette
VIgnette

L’adaptation du roman d’Alexeï Salnikov Les Petroff, la grippe, etc. est au Festival de Cannes ! Les BU Lyon 3 vous proposent à cette occasion un retour complet sur la sélection russe du Festival qui se déroulera du 6 au 17 juillet 2021.

Petrov's Flu

Les Petrov ont la grippe (Petrov's Flu)

Voici une belle occasion de découvrir le nouveau roman d’Alexeï Salnikov, Les Petrov, la grippe, etc. (Editions des Syrtes, 2020) disponible dans vos BU en langue originale et en traduction française.

Adapté de l’épatant livre du romancier russe, le nouveau drame fantastique du réalisateur et scénariste Kirill Serebrennikov, Les Petrov ont la grippe (Petrov’s Flu) présenté en avant-première mondiale et en compétition au Festival de Cannes 2021 raconte dans un style insolite la déambulation entre rêve et réalité d’une famille d'Ekaterinbourg, dont le triste quotidien prend un tour surréaliste quand ses trois membres contractent la grippe.


 

Kirill Serebrennikov


Après Le Disciple en 2016 et Leto en 2018, Les Petrov ont la grippe (Petrov’s Flu) est le troisième film du cinéaste Kirill Serebrennikov à être présenté pour la Palme d’or du Festival de Cannes. L’adaptation du roman où le destin ordinaire d’une famille russe est confronté à d’improbables assauts fantasmagoriques, semblait pour beaucoup un pari cinématographique difficile à relever. Le public aura donc légitimement hâte de découvrir ce long-métrage sur les écrans français après la découverte du roman homonyme qui a reçu beaucoup de critiques positives.


 
Delo (House of arrest/Дело)
Côté Russie également, dans la sélection « Un certain regard », on retrouvera le nouveau film du réalisateur russe Alexeï Guerman Jr., Delo (House Arrest/ Дело), étonnant projet que le cinéaste a tourné en 25 jours dans des décors réduits, à la faveur du confinement, en attendant la reprise du tournage de son prochain film. Entièrement filmé dans une maison et son jardin, Delo met en scène un professeur d’université assigné à résidence dans une ville de province après avoir publié un article contre le maire sur Facebook.
 
Unclenching the fists (Разжимая кулаки)
Le deuxième long-métrage russe dans la compétition « Un certain regard », Unclenching the fists (Разжимая кулаки) est signé par la  jeune réalisatrice Kira Kovalenko, ancienne élève d’Alexandre Sokourov. Librement inspirée par L’intrus dans la poussière (Intruder in the Dust, 1948), le roman de William Faulkner, cette histoire dramatique met en scène le destin d’une jeune fille d’Ossétie du Nord prête à braver sa famille pour échapper aux traditions et gagner sa liberté, un scénario qui fait écho au premier film de Kantemir Balagov, Tesnota, une vie à l’étroit (2017) lui aussi présenté à Cannes dans la même catégorie.
 

Films

La sélection russe du 74e Festival international nous racontera ainsi à sa manière la pandémie mondiale enchevêtrée aux défis de société et crises existentielles en nous transportant dans la Russie du XXIe siècle, pays inattendu selon Thierry Frémaux qui a ouvert sa sélection officielle en soulignant: « La Chine et la Russie, pays inattendus, sont des pays dont on trouvera la trace dans cette sélection et qui se sont montrés d’une grande vitalité. »
 
Babi Yar. Contexte
Par ailleurs, le nouveau film documentaire du réalisateur ukrainien de Sergueï Loznitsa, Babi Yar. Contexte (Бабий яр. Контекст) sera présenté lors des Séances spéciales du Festival. Compilé de véritables images d’archives de 120 minutes, le documentaire s’emploiera à expliquer le massacre commis en 1941 par le Einsatzgruppen du régime nazi durant la Deuxième guerre mondiale, faits historiques relatés également dans le « roman-document » Babi Yar d’Anatoli Kouznetsov (R. Laffont, 2011) où s’entremêlent autobiographie, témoignages et une réflexion sur les dictatures et tyrannies du XXe siècle.
Babi Yar


Chroniques


Pour aller plus loin, consultez Chroniques cannoises : 2006-2016 (YMCA-Press, 2019), un recueil d'entretiens menés régulièrement de 2006 à 2016 par des critiques de cinéma russes en vue à l'issue du Festival de Cannes pour la prestigieuse revue de cinéma Iskusstvo Kino (L'Art du cinéma), la plus ancienne d'Europe, créée à Moscou en 1931.

Par sa démarche, illustrant le passage de l'analyse des œuvres concrètes aux problèmes les plus brûlants de la culture et des sociétés actuelles, ce livre s'adresse à un large public international et avant tout au lecteur français pour qui le Festival de Cannes constitue toujours un événement culturel majeur.

 

Revue de presse sur la sélection russe du Festival de Cannes 2021