• Ressources documentaires,
  • Géographie,

Deux visions du monde autour de la méga-bassine...

Publié le 28 novembre 2022 Mis à jour le 25 novembre 2022
mb
mb

L’actualité récente montre, autour des méga-bassines, un clivage entre ceux qui font de l’urgence environnementale une priorité absolue et souhaite une évolution rapide des pratiques agricoles, et les autres.

De quoi s'agit-il ?

Ces méga-bassines sont des réservoirs artificiels alimentés par des pompages effectués en hiver dans des rivières ou directement dans les nappes phréatiques.

Pour ces promoteurs, elles sont une solution à la multiplication des sécheresses liées au réchauffement climatique car elles assurent un accès à l’eau pour les irrigants et évitent les ponctions estivales au moment où l’eau manque. La création de ces réserves est assortie de mesures environnementales (plantation de haies, régénération des sols et baisse de l’utilisation des pesticides).
►Voir la Réponse de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres aux opposants au projet de réserve.

Quant aux détracteurs, ils pointent notamment le problème de l’évaporation et de la stagnation de l’eau des réserves. Christian Amblard, par exemple, spécialiste de l'eau et des systèmes hydrobiologiques, pense que ce sont des solutions à court terme car elles ne luttent pas contre l’asséchement des sols qui constitue le plus grand danger et n’incitent pas à une agriculture économe en eau.

mb2

Nous vous proposons quelques lectures pour essayer de mieux comprendre :
 

​​​​​​​« Agriculture et changements globaux (ENS Lyon 2023) : ressources sur Géoconfluences », Géoconfluences, juin 2022.